Zéro déchet

Zéro déchet, consommation et marketing …mais où va-t-on ?

Tout est commercial!

Aujourd’hui tout est prétexte à vendre. On l’a encore vu la semaine dernière avec la Journée Internationale de Droits des Femmes, transformée en journée des femmes pour que quelques enseignes vous fassent des promos sur de la lingerie !!!! Marketing très mauvais goût et à l’encontre totale de ce que prône cette journée…

Mais revenons au sujet que je voulais aborder…

Le Zéro déchet est devenu lui aussi un argument commercial !!!

Et là il y a vraiment quelque chose qui cloche !

On voit partout fleurir des vendeurs de lingettes, sacs, boites… mettant en avant l’argument du Zéro Déchet.

Partout sur les réseaux sociaux je vois des personnes qui disent « Ca y est, je me lance dans le Zéro Déchet !!!! J’ai acheté un shampoing solide !!!! »

Tout ça est très bien, je ne dis absolument pas le contraire.

Il faut continuer à en parler et continuer à convaincre de plus en plus de personne à acheter des choses lavables, plutôt que jetable !!! Il faut donc continuer à proposer et donc vendre (dans une certaines mesure) des produits qui permettent de remplacer les trucs jetables et emballer.

Mais là où il y a problème c’est quand le zéro déchet devient un argument de vente, un truc de plus pour faire le buzz,…

Je le vois bien sur les réseaux sociaux, il suffit de mettre le #zerowaste et directement ou double nos like et autres followers…Les marques et les influenceurs l’ont bien compris malheureusement…

Parce que la consommation va à l’encontre de cette idée du Zéro Déchet !!!!

Le zéro déchet ce n’est pas juste acheter une brosse à dent en bambou et des pâtes en vrac. C’est bien plus que ça. C’est réfléchir à notre consommation dans sa globalité. Je suis persuadée que la meilleure action zéro déchet que l’on peut faire c’est une action zéro achat… car chaque produit que l’on achète (neuf qui plus est) est un déchet en soi et surtout à déjà produit énormément de déchet avant d’arriver jusqu’à nous : matière première, eau, carburant, emballage pour le transport…

Alors, non, le zéro déchet ne PEUT PAS être un argument commercial, le zéro déchet c’est le contraire de ça !

Je suis sincèrement, très réellement heureuse de voir autour de moi de plus en plus de personnes qui s’intéressent à cette démarche, qui veulent réduire leurs déchets. Et je suis consciente que cela est grâce aux médias, aux réseaux sociaux… Et tant mieux… mais j’ai tellement peur que ça soit récupéré…mal récupéré…

Ca par exemple : Nestlé!

Non !!!! Nestlé n’est pas une entreprise qui fait du bien à la planète !!!!! Une multinationale agro-alimentaire comme celle-là, n’a pas l’intention d’améliorer le climat en vous vendant du café à prix d’or dans des dosettes en alu….on est d’accord ! C’est juste du marketing et limite un truc pour se donner bonne conscience !

Si nous voulons changer les choses, et il le faut, il ne faut céder à ce marketing…il faut vraiment réfléchir à notre consommation et faire des choix raisonnés.

Notre seul pouvoir!

Je suis également persuadée que notre pouvoir d’achat, nos choix en terme de consommation sont nos plus gros atouts, notre unique pouvoir actuellement (pcq bon la droit de vote hein, on est bien d’accord c’est bien mais on voit ce que ça donne…). Ne pas acheter, acheter moins, le minimum et surtout en évitant les grosses multinationales c’est ça qui fera bouger les choses si on s’y met tous !

Et si jamais je n’ai pas réussi à vous convaincre (pcq je ne suis pas une spécialiste ni le meilleure exemple dans le domaine) je vous conseil une fois de plus ce livre : “Le capitalisme expliqué a ma petite fille” de Jean Ziegler

Et s’il vous plait louez-le à la bibliothèque ou commandez-le chez un petit libraire mais ne le commandez pas sur le net, sur un site qui commence par A ou par F 😉

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *